Comment faire évoluer le mouvement des gilets jaunes

Presque 4 mois que le mouvement des gilets jaunes a commencé et 4 mois que rien ne change… Ne serait-il pas temps de réfléchir au pourquoi du comment et de penser à un moyen de faire avancer la cause ?

Quand j’entends parler des GJ autour de moi, je me rends compte que la plupart des gens (famille, amis…) ne se renseignent principalement que par la télévision et les médias traditionnels (JT, presse, radio…). Si vous suivez notre page et d’autres, vous êtes au courant de la propagande visant à discréditer le mouvement. D’abord les gilets jaunes étaient des beaufs violents, ensuite des racistes, puis des antisémites et j’en passe ! 

Le problème est que cette propagande marche plutôt bien ; bien que le grand public soit majoritairement avec le mouvement dans le coeur, il ne se sent pas en accord avec les manifestations et ce qu’il s’y passe.

Pourtant l’une, voire la meilleure solution pour faire avancer la cause selon moi est que le peuple se réunisse pour lutter ensemble. Pour cela il faut penser à la racine du mouvement : Dans le fond, les gilets jaunes sont nées d’un ras-le-bol de la politique du gouvernement, de voir comment la société évolue et tout ce qui dérape année après année (exploitation des plus précaires, conditions de travail, environnement, éducation etc…). En gros, on voit des citoyens en colère qui veulent lutter pour le bien-être de tous !

En partant de ce constat, on peut envisager plusieurs pistes pour montrer et permettre aux gens de se reconnaître et de rejoindre la cause.

  • Arrêter les slogans haineux : Plus ils sont haineux, plus les médias peuvent s’en servir pour décrédibiliser le mouvement. Le grand public ne comprend pas forcément l’aspect symbolique d’un “Macron démission” et les chants comme “tout le monde déteste la police” ne font qu’augmenter la haine. 
  • Il faut des slogans plus humanistes, qui donnent espoir et appel au ralliement. Tel qu’entendu dans une interview d’un CRS, il est beaucoup plus dur pour eux de voir des personnes leur demander de les rejoindre, d’écouter leurs émotions que de les insulter. 
  • Quelques idées : “Police rejoignez-nous !” ; “Tous ensemble contre les inégalités” ; “Plus de démocratie, moins de manipulation” etc…
  • Le boycott : Comme on le dit, Macron représente les riches, les banques et les entreprises. S’attaquer à eux c’est s’attaquer à lui (c’est d’ailleurs eux qui ont pris la décision de donner des primes pour calmer le jeu). Le mouvement peut en complément des manifestations évoluer vers le boycott, c’est l’une des meilleures armes que l’on a actuellement ! La consommation c’est le pouvoir !
  • Augmenter la visibilité des revendications : Il faut que chacun puisse écrire ses trois ou quatre principales revendications sur son gilet ou, comme on peut déjà le voir, créer encore plus de pancartes et banderoles. Ca permet de rassurer le grand public sur les intentions et de ne pas pouvoir louper les messages clés quand les médias filment.
  • Augmenter la visibilité du mouvement : Le plus gros problème du mouvement est que les médias et le gouvernement ont presque réussi leur objectif de montrer une mauvaise image des gilets jaunes au grand public ; et ces personnes ce sont nos amis et nos familles. Pour leur montrer la réalité du mouvement il ne faut pas hésiter à prendre quelques photos ou vidéos des cortèges et de la disparité des membres. Il faut aussi partager les débunkages des fakes news sur les gilets jaunes et (s’)éduquer sur le sujet pour mieux le défendre.
Lire aussi:  Comment les mots influencent notre façon de penser la société et le monde?

On est tous d’accord pour dire que le gilet jaune est un symbole puissant et important mais, malheureusement, à l’heure actuelle c’est devenu une étiquette péjorative aux yeux du grand public. Pourtant, ces combats touchent l’ensemble de la population ; pour faire évoluer le mouvement il faut que chacun puisse venir et se retrouver dans les revendications et la manière de manifester. Si votre combat se situe plus au niveau de l’écologie, venez habillé en vert ! Si c’est l’éducation, pourquoi pas porter du bleu ! Ou même (comme ça se fait de plus en plus), venez sans gilet ! Nous avons besoin d’une réelle convergence des luttes pour réussir à bousculer et faire évoluer le système.

Pour avancer, nous avons besoin qu’un maximum de personnes participe ; ne soyons plus gilet jaune, mais devenons des gilets multicolores ! Montrons notre volonté de lutter tous ensemble pour une même cause ! Mettons en place une grande solidarité du peuple pour le peuple et surtout pour l’humanité et notre planète !

Noah

Publication vue 38 fois, dont 1 fois aujourd'hui