Les lanceurs d’alerte Français

Selon l’historien grec Polybe, la liberté de dire la vérité est un des piliers de la démocratie, avec l’égalité des droits.

Qu’est-ce qu’un lanceur d’alerte ?

Ce n’est pas un métier ni une vocation mais une situation.

Il s’agit d’une personne qui dans le contexte de sa relation de travail, révèle ou signale un état de fait mettant en lumière des comportements illicites ou dangereux qui constituent une menace pour l’homme, l’économie, la société l’état ou l’environnement.

Le lanceur d’alerte fait preuve d’intégrité en accomplissant un devoir de citoyen, sans aucun intérêt personnel.

Mais lorsqu’il passe à l’acte, il s’expose. On constate qu’il est très vite poursuivi en justice, par exemple. Les pressions sont tellement fortes que le risque de pétage de plombs est réel. La solitude est immense, et tout le processus de révélation fragilise psychiquement. Dénoncer un mécanisme de déni collectif vous place très vite dans une position paranoïaque. Si la personne dénonce une dérive dans l’organisation où elle travaille, on observe un processus de disqualification redoutable en interne. Dans un premier temps, la médiatisation les protège mais ensuite, elle les fragilise pour la plupart.


Alexandre LANGLOIS

Secrétaire général de Vigi Police, exclu temporairement à 12 mois dont 6 avec sursis pour avoir révélé en interne et à la presse un certain nombre d’éléments graves au sujet de ministère de l’intérieur : suicides, agressions sexuelles, falsification de chiffres, gaz lacrymogènes toxiques…

Initialement, il était passé en conseil de discipline pour manquement à son devoir de réserve mais les syndicats qui devaient s’exprimer pour ou contre à son égard, avaient préféré ne pas sanctionner un responsable syndical et avaient envoyé la balle au ministre de l’intérieur.

Alexandre Langlois CGT Police 17 juin 2016 photo Francine Bajande

Antoine DELTOUR

Auditeur chez PricewaterhouseCoopers, créa le scandale LuxLeaks en emportant des documents, avant de démissionner pour entrer à l’Insee qu’il divulguera plus tard, à un journaliste d’investigation. Ceux-ci révèlent le contenu de plusieurs centaines d’accords fiscaux très avantageux au profit d’Apple, Amazon, Heinz,Ikéa et Deutche Bank.

Antoine Deltour

Karim BEN ALI

Ancien chauffeur intérimaire dans une société de sous-traitance pour le groupe ARCELOR dont la mission était de transporter et de déverser des eaux usagées à base d’acide chlorhydrique dans la nature et sans autorisation.

Karim Ben-Ali

Irène FRACHON

Pneumologue qui a révélé le scandale du coupe-faim Médiator. Celui-ci a été retiré du marché pour toxicité sur le cœur et a provoqué la mort d’au moins 2000 malades.

Irène Frachon – dossier “Lanceur d’alerte”

Stéphanie GIBAUD

Ancienne directrice marketing chez UBS France, elle a refusé de détruire ses données informatiques, ordre donné oralement par sa supérieure hiérarchique suite à une perquisition dans le bureau du Directeur Général à Paris. Ces fameuses données ont par la suite révélé un blanchiment aggravé de fraudes fiscales et de démarchage illicite de la banque Suisse auprès de clients français. La filiale française a également été sanctionnée pour laxisme dans ses systèmes de contrôle.

Stéphanie Gibaud

Olivier THERONDEL

Ex agent TRACFIN (Cellule anti blanchiment de Bercy) qui a dénoncé les graves dysfonctionnements d’un autre lanceur d’alerte institutionnel… TRACFIN. Une banque aurait transmis très tôt à TRACFIN une déclaration de soupçon en recevant 685 000 € sur un compte français détenu par Jérôme Cahuzac, en provenance de Singapour. Olivier Thérondel aurait reçu une instruction orale de ne plus effectuer de transactions liées à Cahuzac, la demande par écrit lui ayant été refusée, vous connaissez la suite…

Olivier Therondel

Willy PASCHE

Déclencheur du scandale du CE Lyonnais de la SNCF : 8 syndicats de la CGT sont accusés d’avoir détourné une grosse partie de l’argent du comité pour se financer.

Willy Pasche

Nicole Marie MEYER (nom d’emprunt)

Ancienne diplomate pour le ministère des affaires étrangères, elle a tenté de divulguer de graves dysfonctionnements financiers et comptables. Son rapport est bloqué par sa hiérarchie que Paris ne verra jamais. En 2004, elle récupère ses galons, obtient un gros poste européen et trouve de nouveau des dysfonctionnements : faux et usage de faux, abus de biens sociaux. Forcée de constater que le cas n’est pas exceptionnel et qu’il s’agit d’un véritable mécanisme.

En 2012, elle devient experte en whistleblowing (lanceur d’alerte) pour Transparency International, une ONG spécialiste dans le domaine.

Nicole Marie Meyer

Jean-Luc TOULY

Lire aussi:  Violence et désorganisation policière

Responsable administratif et financier chez Véolia pour le contrat Sud Région Parisienne.

Il constate des anomalies au niveau comptable pour les collectivités locales puis la corruptions des élus, sans compter les responsables syndicaux achetés par la direction.

Jean-Luc Touly

André CICOLELLA

L’un des premier lanceurs d’alerte, ce chimiste de l’INRS a dénoncé les dangers des éthers de glycol. Il se bat pour l’interdiction de ces solvants utilisés dans les laques, les vernis, les parfums dont ils dénoncent les effets nocifs et toxiques pour la santé et notamment pour la reproduction. En 2009, il fonde l’association Réseau Environnement Santé dont il est le président. Le R.E.S est à l’origine de l’interdiction du bisnéphol A dans la fabrication des biberons. Aujourd’hui, André Cicolella est en première ligne pour dénoncer les dangers des perturbateurs endocriniens et obtenir leur interdiction.

André Cicolella

Philippe PICHON

Commandant expulsé de la Police en 2009 pour avoir dénoncé le fonctionnement illégal et les irrégularités du Système de Traitement des Infractions Constatées (STIC). Les informations peuvent être sur les auteurs des crimes mais aussi sur les victimes.

Il donne à la presse des informations concernant Jamel Debouzze et Johnny Halliday pour montrer l’absurdité de ce fichier et que ses fausses informations peuvent porter préjudice aux personnes.

Philippe Pichon

Hervé FALCIANI

Ancien informaticien chez HSBC, il a dérobé des données bancaires d’évadés fiscaux et a permis de rapatrier 1,2 milliard d’euros. Était-il vraiment désintéressé ? Selon un témoignage, il aurait voulu monnayer ses données auprès de banques étrangères.

Hervé Falciani

Jacques Pâris de la Bollardière

Général, il dénonce la torture pratiquée par l’armée française en Algérie. Il va travailler au rétablissement du dialogue avec la population et imposer le respect des Algériens sur tout le secteur qu’il commande, interdisant toute violence physique sur les prisonniers.

Jacques Pâris de la Bollardière

Henri PEZERAT

Chercheur au CNRS a mis au jour la toxicité de l’amiante dans les années 1970 et aboutit à l’interdiction du minéral en 1996 ouvrant droit à la réparation des victimes.

Henri Pézerat

Olivier DUBUQUOY

Géographe et militant écologiste, il met en lumière la toxicité des boues rouges qui polluent la Méditerranée. Il a mis fin collectivement à plusieurs projets polluants. Engagé sur différentes luttes et alternatives, il est le fondateur du mouvement citoyen Nation Océan qui a fait l’objet d’un documentaire et de l’association ZEA, qui agit pour l’Océan et le climat.

Olivier Dubuquoy

Véronique VASSEUR

Médecin chef à la prison de la Santé, elle dénonce les conditions carcérales en France.

Véronique Vasseur

Pierre MENETON

Chargé de recherche à l’Inserm au sein du département de santé publique, il dénonce l’impact de la surconsommation de sel dans le domaine cardio-vasculaire et la désinformation opérée par les lobbies français de l’industrie agro-alimentaire.

Pierre Meneton

Anne-Marie CASTERET

En 1991, cette journaliste publie un article explosif sur le sang contaminé qui conduira au scandale.

Anne-Marie Casteret

Jean-François VIEL

En 1997, ce professeur relève un taux excessif de leucémies à proximité du centre de retraitement des déchets radioactifs de La Hague.


La loi Sapin est créée en 2007 qui arrive tardivement certainement pour des raisons historiques liées au régime de Vichy. La confusion, souvent entretenue entre délation et signalement de faits contraires à la loi, selon des sociologues.

En Décembre 2016, Transparency International France soulignait l’avancée positive en matière de lutte anticorruption à travers la promulgation de la loi dite Sapin 2 à laquelle l’association a grandement contribué. La France se dote d’un nouveau cadre juridique de lutte contre la corruption, à l’instar des dispositifs existant aux Etats-Unis (FCPA) et au Royaume Uni (UKBA), et impose aux grandes entreprises françaises la mise en place de 8 mesures de détection et de prévention de la corruption à compter du 1er juin 2017. 

Sandy.

Sources utilisées : Amnesty International, Huffing Post, Mediapart, Transparency International, Egalité et Reconciliations, Thinkerview, Transparency International France, L’express, Le temps, Libération.

Publication vue 71 fois, dont 1 fois aujourd'hui