Les différents types de peau

Pour prendre soin de votre peau de manière optimale, il est important d’en connaître le type. Ce n’est pas toujours facile, car chaque peau est différente et change au fil du temps. Des facteurs extérieurs tels que la pollution de l’air ou les composants des cosmétiques peuvent influencer la texture de la peau. Mais l’alimentation, le stress, les prédispositions génétiques ou le vieillissement contribuent également à modifier votre type de peau.

Peau normale

Bien hydratée et peu grasse, elle est ferme, veloutée au toucher.

Le teint est uniforme, les pores sont serrés et invisibles. Pas de rides. Il s’agit de la peau « idéale ».

Repère : peau jeune, maximum 30 ans.

Peau sèche ou très sèche

La peau sèche est une peau qui manque de lipides et qui, bien souvent, par conséquent, sera déshydratée (manque d’eau) car le film hydro lipidique ne jouera plus son rôle rétenteur d’eau.

L’aspect se caractérise par un manque de brillance. Au toucher, la peau est rêche. Le pli cutané est mince. Formation de rides et ridules dues à la sécheresse.

Localisation principale : les parties latérales du visage. Mais le dos des mains, la face externe des avant-bras, les jambes peuvent aussi présenter une sécheresse cutanée.

Cet état est surtout fréquent chez les femmes. Il est aggravé par les intempéries (froid, vent) et par l’utilisation de savons, détergents, antiseptiques, atmosphère trop sèche ou trop chaude, le soleil.

Repère : tous âges. Phénomène accentué par le vieillissement cutané.

Peau grasse

La peau grasse produit du sébum exagérément.

Son aspect est brillant, le teint est terne, les pores sont dilatés, des lésions d’acné ou des cicatrices d’acné sont souvent présentes. Grain irrégulier, pli cutané épais, témoin de l’augmentation de volume et de l’hyperactivité des glandes sébacées.

Le maquillage ne tient pas. C’est une peau résistante qui vieillit plutôt bien.

Peau mixte

Zone médiane grasse (front, nez, menton) et zone latérale sèche ou déshydratée. Toutes les peaux ont des teneurs en eau et en graisse différentes d’une région à l’autre puisque la répartition des glandes sébacées et sudoripares dans la peau est variable. On parle de peau mixte lorsque le visage présente une différence marquée entre région médio-faciale et joues.

Peau déshydratée

Peau qui manque d’eau. L’aspect est rugueux et présente des ridules horizontales au toucher. Le grain de peau est serré.

La peau déshydratée est un état de la peau et non un type de peau. Elle peut être sèche, grasse ou mixte.

Peau sensible

Les peaux sensibles sont donc des peaux réactives qui s’expriment plus rapidement et plus fortement que toute autre peau dans les mêmes circonstances.

Lire aussi:  [Tuto éco] Soin complet du visage 100% naturel

Parfois, elle présente des rougeurs dues à des vaisseaux apparents, elle peut être chaude et peut rougir facilement. Parfois présence de tiraillements, échauffements. Elle peut être sèche, grasse ou mixte.

Plus de la moitié des femmes dans le monde affirme avoir une peau sensible et parle de peau « réactive », « délicate », « fragile », « allergique »… Ce phénomène s’observe à tout âge et touche tous les types de peau.

Deux facteurs déclenchants sont en cause : le climat (essentiellement le cocktail froid + vent + pollution) et/ou l’application d’un produit cosmétique.

Scénario type : la plainte est immédiate : dès l’application du produit, la personne parle d’une sensation de brûlure, la peau rougit, mais il n’y a pas de démangeaison et la réaction est instantanée. Ce n’est donc pas une « allergie », mot à proscrire lorsqu’on est confronté à cette situation. En effet, l’allergie est toujours une bombe à retardement et s’accompagne d’un prurit (démangeaisons) plus ou moins féroce.

Il s’agit d’une intolérance. Il faut alors interroger cette personne (problèmes de stress, fatigue, etc). Une crème placebo (=substance inactive) aurait entrainé les mêmes effets.

Peau dévitalisée

Phase qui précède la peau mature, en général entre 30 et 40 ans. Perte de fermeté et de tonicité, manque d’éclat, apparition des premiers signes du vieillissement.

Peau mature

A partir de 45 ans. La peau a perdu son élasticité, les plis ont tendance à devenir permanents, la peau est amincie, elle est plus sèche et déshydratée.

Les rides se creusent, la peau est atone (manque de tonicité), l’ovale du visage se fait moins net, formation de tâches pigmentaires.

Publication vue 48 fois, dont 1 fois aujourd'hui