Born To Be
Media libre et Indépendant

Born To Be

Born To Be

Membre depuis le 18 janvier 2020

A son actif, un total de 15 publications
Sa dernière contribution remonte au 19 novembre 2019


Vous appréciez notre auteur

Toutes ses publications

#03 Born To Be souffle sa première bougie !

Born To Be souffle sa première bougie !

En bref Temps de lecture: 8 mins Commentaire: aucun Note: (4/5)

Et oui, déjà 1 an pour l’aventure Born To Be ! Née d’une envie de diffuser des informations en provenance directe du terrain, de la vie des citoyens, la page Facebook commencera en novembre 2018 à partager ses premiers reportages. A travers cet article, nous vous proposons une rétrospective sur une année forte en émotions et révoltes sociales.

 

#04 La chute du monstre « Marseille année zéro »

« La chute du monstre « Marseille année zéro »  » de Philippe Pujol

Littérature Temps de lecture: 1 min Commentaire: aucun Note: (3/5)

C’est l’histoire d’une ville qui s’effondre. Et d’un maire qui vacille. Ou l’inverse. Depuis l’effondrement, le 5 novembre 2018, de deux immeubles, rue d’Aubagne dans le quartier de Noailles à Marseille, près du Vieux-Port, et la mort de huit habitants, la gestion de Jean-Claude Gaudin est pointée du doigt de toutes parts. A la veille d’élections municipales qui marqueront la fin de vingt-trois ans de règne sans partage, la valse des prétendants prend les allures d’un fascinant jeu de massacre, où les marionnettes préfigurent la partition électorale à venir. Dans une ville qui se paupérise plus qu’elle ne se gentrifie, les réseaux d’influences se pilotent depuis les quartiers riches. De cet effondrement annoncé beaucoup espèrent alors émerger pour gouverner la ville. Mais rien ne pousse sur un tas de gravats. Sinon de l’herbe folle.

 

#05 "La fabrique du monstre" de Philippe Pujol

« La fabrique du monstre » de Philippe Pujol

Littérature Temps de lecture: 1 min Commentaire: aucun Note: (2/5)

Sous son ciel bleu, Marseille est un vrai jeu de domino. Noir. Blanc. L’économie de survie pousse le marché noir. Qui alimente les trafics d’armes et de drogue. Qui nourrissent la corruption immobilière. Qui vit du clientélisme électoral. Qui fabrique les petits malfrats, des minots de vingt ans, qui vont s’entretuer ensuite… Au bout du compte, ces facteurs ouvrent un boulevard au Front National. Depuis dix ans, Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014, plonge chaque jour dans un entrelacs d’HLM immondes, de crimes répétitifs, de drogues trafiquées, de règlements de comptes, de favoritisme et surtout d’humanité piétinée. Personne ne peut sortir de ces zones, dont des enfants ne connaissent même pas la mer. Personne ne veut y entrer. D’une délinquance à l’autre, à chaque nouvelle strate de populations immigrées, cette situation fabrique un monstre. Authentique héritier d’un Albert Londres plongé dans l’enfer du bagne de Cayenne, Philippe Pujol porte la plume loin dans cette plaie-là.

 

#06 "Génération « J’ai le droit »: La faillite de notre éducation" de Barbara Lefebvre

« Génération « J’ai le droit »: La faillite de notre éducation » de Barbara Lefebvre

Littérature Temps de lecture: 1 min Commentaire: aucun Note: (4/5)

L’enseignante accuse le système éducatif français d’être en faillite : destruction de l’école républicaine, démission des parents, explosion de la laïcité, dérives pédagogiques, présence de plus en plus grande de l’antisémitisme, du racisme et du sexisme, entre autres. Elle dénonce un nivellement par le bas des élèves au nom de l’égalitarisme ainsi qu’un abandon culturel et collectif des élèves. ©Electre 2019

 

#07 "Théorie de la dictature" de Michel Onfray

« Théorie de la dictature » de Michel Onfray

Littérature Temps de lecture: 1 min Commentaire: aucun Note: (3/5)

A l’occasion des élections européennes de 2019, M. Onfray livre une lecture philosophique et politique de l’oeuvre de G. Orwell (1903-1950), qui préfigure, à ses yeux, une forme de dictature dont l’Europe de Maastricht serait la réalisation. Exposant ses caractéristiques sous la forme de sept commandements, le philosophe avertit que l’écrivain anglais prévoyait son avènement au plus tard en 2050. ©Electre 2019

 

#08 "Les fourmis" de Bernard Werber

« Les fourmis » de Bernard Werber

Littérature Temps de lecture: 1 min Commentaire: aucun Note: (4/5)

Jonathan, serrurier au chômage, chanceux, hérite d’un grand appartement de son oncle biologiste et entomologiste Edmond Wells, près de la forêt de Fontainebleau, dans laquelle il vient vivre avec sa petite famille : son épouse Lucie, son fils de neuf ans Nicolas, ainsi que son chien Ouarzazate. Toutefois, cet appartement a une particularité qu’il découvre à l’occasion d’une visite chez sa grand-mère, Augusta Wells, qui lui remet une lettre testament de son oncle lui intimant de ne jamais descendre dans la cave. À côté de ce mystère une énigme autrefois posée par son oncle est évoquée par Augusta : « Comment faire quatre triangles équilatéraux avec six allumettes ? ». Elle ne donne pas la réponse, mais dit que pour la trouver, « il faut penser différemment ».

 

#09 "Les Thanatonautes" de Bernard Werber

« Les Thanatonautes » de Bernard Werber

Littérature Temps de lecture: 1 min Commentaire: aucun Note: (2.5/5)

Michael Pinson découvre la mort par son boucher monsieur Dupont, écrasé par une carcasse de bœuf charolais qui s’était inopinément décrochée. Autour des questions maladroites qu’il pose à sa mère, se développe une certaine curiosité à ce sujet. À la mort de son arrière-grand-mère Aglaé, une suggestion impromptue formulée par celui-ci provoque la colère de son aïeul, qui le gifle afin qu’il comprenne la gravité de la mort. Michael décide alors de se forcer à pleurer. La troisième expérience de Michael au sujet de la mort, concerne la sienne, touché par un accident de voiture, il s’envole rapidement pour retomber ; il a alors sept ans.

 

#10 "Fahrenheit 451" de Ray Bradbury

« Fahrenheit 451 » de Ray Bradbury

Littérature Temps de lecture: 1 min Commentaire: aucun Note: (4/5)

Montag est pompier, mais dans cette société futuriste, son rôle tient plus du censeur que du secouriste. Il est en effet interdit de posséder des livres et ceux-ci sont systématiquement brûlés. Il finit pourtant par en voler un et sa vie en sera bouleversée. A quoi serait-on exposé dans un monde où le loisir supplanterait toutes formes d’idées, où l’esprit critique n’éxisterait plus? Telles sont les questions qu’aborde ce grand roman d’anticipation.