Born To Be
Media libre et Indépendant
"La fabrique du monstre" de Philippe Pujol
Vues: 75Commentaire: aucunPubliée le 15 octobre 2019 à 21 h 12 minModifiée le 24 janvier 2020



La fabrique du monstre

de Philippe Pujolchez Les Arènes
Livre publié le 13 janvier 2016Formé de 320 pagesNote des lecteurs: (2.5/5) (0 votes)

Résumé de l'oeuvre

Sous son ciel bleu, Marseille est un vrai jeu de domino. Noir. Blanc.L’économie de survie pousse le marché noir. Qui alimente les trafics d’armes et de drogue. Qui nourrissent la corruption immobilière. Qui vit du clientélisme électoral. Qui fabrique les petits malfrats, des minots de vingt ans, qui vont s’entretuer ensuite… Au bout du compte, ces facteurs ouvrent un boulevard au Front National.Depuis dix ans, Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014, plonge chaque jour dans un entrelacs d’HLM immondes, de crimes répétitifs, de drogues trafiquées, de règlements de comptes, de favoritisme et surtout d’humanité piétinée. Personne ne peut sortir de ces zones, dont des enfants ne connaissent même pas la mer. Personne ne veut y entrer. D’une délinquance à l’autre, à chaque nouvelle strate de populations immigrées, cette situation fabrique un monstre.Authentique héritier d’un Albert Londres plongé dans l’enfer du bagne de Cayenne, Philippe Pujol porte la plume loin dans cette plaie-là.

L'éditeur vous en parle

La fabrique du monstreDans les quartiers pauvres de Marseille, on devient délinquant par vocation ou par ennui. Du shit mal coupé qui fait de l’argent facile autant qu’il rend fou aux règlements de comptes à la kalachnikov, Philippe Pujol raconte cette jeunesse perdue et sa misère. Et pendant que ces enfants dressés en bêtes sauvages s’entre-dévorent, élus corrompus et marchands de sommeil se repaissent de ce charnier.« Le mythe est le carburant de l’ambition. Et l’ambition, le moteur de toute délinquance. »

Biographie de l'auteur

Philippe Pujol, 41 ans, prix Albert-Londres 2014 pour sa série d’articles “Quartiers shit” publiés dans le quotidien régional La Marseillaise. Promu alors grand reporter, il n’a pourtant jamais baroudé qu’à Marseille, sa ville d’origine. Il a écrit French deconnection (Robert Laffont, 2014).

Dans la bibliothèque, retrouvez d'autres oeuvres de Philippe Pujol


Les commentaires

Ce contenu n'a pas encore suscité de réaction

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas diffusée.

Balises HTML non acceptée.

Born To Be, au plus près de vous. Restez informé!
Afficher / Réduire
Être notifié à chaque nouvelle publication
Surfer sur la toile prend beaucoup de temps et nous passons souvent à coté d'informations qui nous interresseraient, c'est pourquoi nous vous proposons d'envoyer une notification directement dans votre boite mail à chaque nouvelle publication!
Recevoir la newsletter mensuelle
Mensuellement, nous vous offrons la liste des publications du mois passé sous forme d'une newsletter directement dans votre boite mail. Si vous êtes interressés, entrez votre adresse mail dans la zone de texte si dessous.