Born To Be
Media libre et Indépendant
Pourquoi faut-il lire, liker, commenter et partager nos publications ?

Pourquoi faut-il lire, liker, commenter et partager nos publications ?

ArticleTemps de lecture: 5 minsVues: 80Commentaire: aucunNote: (3.5/5) (1 votes)
Publiée le 5 janvier 2020 à 14 h 18 minModifiée le 8 février 2020



Au quotidien, nous sommes inondés d’informations, de publicités, de blagues et autres émissions en tout genre. Ce contenu nous influence tous les jours dans notre manière de ressentir et voir la société. Plus on va être exposé à une marque, un politique, une idée ou au dernier objet à la mode, plus (avec des nuances) on va développer de l’affection pour celui-ci.

Les grandes entreprises connaissent parfaitement ces principes marketing ; c’est pour cela qu’ils sont prêts à débourser des fortunes pour des publicités à la télé, dans la presse, sur internet et pour gagner en visibilité. Les politiques abusent aussi (avec l’aide de leurs copains “journalistes”) de ces pratiques et de nos biais cognitifs pour influencer nos décisions. C’est comme cela que Macron s’est par exemple retrouvé à la une de plus d’une cinquantaine de magazines pendant la période (pré)électorale de 2016/2017 (sans compter le reste de sa couverture médiatique impressionnante). Si l’on veut faire face à ce système libéral, le simple fait de réagir à une publication, la commenter et/ou la partager est une action beaucoup plus importante qu’on ne le pense.

En effet, comme on en a déjà souvent parlé sur Born To Be Media (mais c’est très important de bien comprendre cela), c’est la somme de nos interactions, voyages, discussions, livres et articles lus, vidéos et films regardés et de toutes nos expériences qui forment la personne que l’on est aujourd’hui. Autrement dit, tout le contenu que nous voyons quotidiennement sur nos réseaux sociaux, même si l’on ne s’arrête pas directement dessus, va nous aider à nous construire intellectuellement (inconsciemment ou consciemment). Le simple fait de lire le titre d’un article ou son résumé va transmettre des informations à notre cerveau qu’il va ensuite analyser et stocker. Plus on sera exposé à du contenu pertinent, plus on pourra réfléchir la société, débattre et avancer plus efficacement.

C’est aussi là où chacun de nous sous-estime son impact sur le monde. Par une certaine peur du jugement ou pour d’autres raisons pas toujours très cohérentes ; on va avoir tendance à partager plus facilement du contenu divertissant que politique ou “sensible”. Pour la grande majorité silencieuse (qui ne commente et partage que très rarement), ce n’est pas grave. Pourtant, en réalité si nous étions plus actifs, les IA (Intelligences Artificielles) qui nous proposent du contenu et internet auraient un tout autre aspect ! Si cette majorité silencieuse s’exprime enfin, nous avons peut-être encore une chance de nous en sortir…

En plus de tout cela, diffuser l’information, c’est aussi nous permettre d’évoluer dans le débat public et de faire entendre notre voix. Là où les politiques et pseudos penseurs le contrôlent avec leur idéologie meurtrière et écocide ; on peut ouvrir nos esprits et mettre en valeur du contenu pertinent. En s’y mettant tous, on a une réelle possibilité de faire bouger le curseur politique vers nous. Au lieu de réagir et de nous indigner devant les propos et les conneries quotidiennes de ces clowns en costard ; appliquons-nous plutôt à les ignorer et à construire notre futur ensemble.

Comment utiliser les algorithmes à notre avantage ?
Si l’on est dans l’optique de vouloir partager des connaissances autour de nous ; il me semble important de comprendre comment les algorithmes (de facebook notamment) fonctionnent pour pouvoir mettre en avant les médias, créateurs et tous les contenus qui nous semblent d’utilité publique.

 

 

  • Vous le savez sûrement déjà, mais Facebook ne montre pas les publications d’une page à toute sa communauté. Il va d’abord l’envoyer à un petit nombre et voir à quel point celle-ci réagit au post. S’il obtient rapidement des réactions, commentaires et partages, il sera ensuite envoyé vers d’autres abonnés de la page, pour qu’à leur tour, ils puissent voir le contenu et interagir avec celui-ci. Le seul moyen d’éviter ce processus est de payer pour être plus visible (sinon c’est pas drôle !).
  • Que vous soyez sarcastiques dans vos commentaires ou au contraire que vous postiez de longs pavés pour vous indigner ; les réseaux sociaux ne font pas la différence. Votre message sera seulement comptabilisé comme un commentaire montrant que la publication a de l’intérêt et augmentant donc la visibilité de la page en question. Nous devons arrêter d’interagir avec les pages malveillantes et médias corrompus. Le mieux est de les bloquer pour éviter de diffuser leurs contenus et arrêter de voir des posts similaires sur notre fil d’actualité. Ces médias n’ont en réalité que peu d’audience et avec le temps, si on arrête de parler d’eux, ils disparaîtront !
  • Quelque chose que je ne savais pas il y encore peu de temps ; les réactions vont avoir plus d’impact sur la visibilité d’une publication qu’un simple like. On peut aussi parler des commentaires qui ont beaucoup plus d’importance que je ne le pensais. Plus une publication va être commentée, plus elle apparaîtra sur d’autres fils d’actualité. Ça paraît simple et ça l’est ! Mais c’est d’une grande importance !
  • Facebook a aussi tendance à moins diffuser les publications contenant un lien. Un lien vers un site est synonyme d’un potentiel utilisateur quittant la plateforme ; ce que FB n’aime pas. C’est pour cela que les articles ont souvent beaucoup moins de visibilité qu’un post avec une image (c’est flagrant niveau statistique !)

Il y aurait encore beaucoup à décrypter, mais le principal est là pour nous permettre d’agir. En étant conscient de cela, il est plus facile pour tout le monde d’aider, à notre échelle, les médias et artistes qui nous tiennent à cœur. A nous de participer à faire connaître du contenu plus utile pour l’esprit humain sur du long terme. Et puis, ne serait-ce qu’un simple “Merci :)” ou une critique constructive (positive ou négative) ; en plus de flatter les algorithmes et de beaucoup nous aider ; ça fait aussi énormément de bien pour un créateur ! C’est toujours un plaisir et ça (re)motive vraiment à s’améliorer et aller plus loin !

Voici quelques exemples de médias, créateurs et autres artistes qui méritent, selon moi, beaucoup plus de visibilité : Médiapart, Le Média, Le Canard Enchaîné, Le Monde Diplomatique, Mr Mondialisation, Les Économistes Atterrés, La Quadrature du Net, Cash Investigation, Thinkerview, Clément Viktorovitch (de l’émission Clique), François Boulo, Franck Lepage (et ses conférences gesticulées), Jérémy Ferrari, Le Stagirite, Linguisticae, horizon-gull, Hygiène Mentale, Mister Géopolitix, Fouloscopie, Politikon, Sciences4All, Mr Phi, Yoann explique la vie (page FB) et bien d’autres…
N’hésitez pas à partager vos sources favorites dans les commentaires 😉

Si vous n’avez qu’une chose à retenir de tout ceci, c’est : partagez, réagissez, mettez en avant des artistes, penseurs et informations pertinentes, transmettez les savoirs et connaissances que vous trouvez et aidez, à votre échelle, l’humanité à évoluer !

En 2020, Born To Be Media vous prépare de nombreux contenus ! On compte sur votre soutien !  🙂

Pourquoi faut-il lire, liker, commenter et partager nos publications ?

Noah

Noah

Noah

Administrateur et Auteur pour Born To Be.Animateur en hacking social, pourfendeur des idées préconçues et des avis tout tracés, Noah nous propose ses analyses et réflexions aux travers d'articles et de points sur l'actualité.

Du même auteur

Une infirmière tabassée par les forces de l’ordre, son défenseur arrêté!Une France macroniste sans voix ni loi …Pourquoi faut-il lire, liker, commenter et partager nos publications ?Faut-il séparer l’homme de l’artiste ?Petit guide pour manipuler les esprits

Catégories relatives

Born To Be Media3 publications

Les points abordés

Cash Investigationsujet abordé 1 foisClément Viktorovitchsujet abordé 1 foisFranck Lepagesujet abordé 1 foisFrançois Boulosujet abordé 1 foisJérémy Ferrarisujet abordé 1 foisLa Quadrature du Netsujet abordé 1 foisLe canard enchainésujet abordé 1 foisLe Mediasujet abordé 1 foisLe Monde Diplomatiquesujet abordé 1 foisMediapartsujet abordé 1 foisMr Mondialisationsujet abordé 1 foisRéseaux sociauxsujet abordé 2 foisThinkerviewsujet abordé 1 fois

Les commentaires

Ce contenu n'a pas encore suscité de réaction

Soyez le premier à commenter ce contenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas diffusée.

Balises HTML non acceptée.

Born To Be, au plus près de vous. Restez informé!
Afficher / Réduire
Être notifié à chaque nouvelle publication
Surfer sur la toile prend beaucoup de temps et nous passons souvent à coté d'informations qui nous interresseraient, c'est pourquoi nous vous proposons d'envoyer une notification directement dans votre boite mail à chaque nouvelle publication!
Recevoir la newsletter mensuelle
Mensuellement, nous vous offrons la liste des publications du mois passé sous forme d'une newsletter directement dans votre boite mail. Si vous êtes interressés, entrez votre adresse mail dans la zone de texte si dessous.